Priorité N° 07 | TRES HAUT DEBIT : Début 2026 tout le territoire sera raccordé

Le déploiement du Très Haut Débit est un enjeu économique et social majeur pour le Département de l’Ariège. Objectif, 100% des foyers ariégeois connectés à la fibre d'ici 2026.

Le chantier de déploiement de la fibre optique, mené par le Département en lien avec son délégataire Ariège Très Haut Débit, avance à belle allure. Fin octobre, plus de 66 000 locaux, logements et entreprises, seront raccordables au Très Haut Débit, soit les deux tiers du territoire ariégeois. Tous les mois, 600 nouveaux foyers se raccordent à la fibre optique pour bénéficier des services du THD, preuve de l’engouement des Ariégeois pour cette nouvelle technologie, indispensable au développement du territoire. Début 2026 tout le territoire sera raccordé !!!

Pour rappel, trois opérateurs sont présents sur le Réseau: Orange, SFR et Bouygues. Tous les opérateurs paient le même tarif d'accès car le réseau est neutre technologiquement et non discriminant. C’est pourquoi chaque abonné doit contacter son Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) pour savoir s’il propose des offres en fibre à leur adresse.

Le suivi du déploiement est disponible sur www.ariegetreshautdebit.fr . Pour les lignes les plus isolées raccordables sur demandes ( 3% ), le Département a mis en place la procédure Infra + ; le formulaire est aussi disponible sur ce site internet.

Les prochaines ouvertures courant septembre.

 

 

 

Et d’autres territoires à venir …

 

Une nouvelle phase concerne 16 000 locaux. Les foyers pourront demander la fibre entre la fin du premier semestre 2023 et le 2ème semestre 2024. Par exemple le secteur de Luzenac et des Cabannes ouvre en Octobre.  

La fibre s’invite dans les marchés ariégeois avec sa goguette connectée

-          18 septembre, marché de Mirepoix

-          18 octobre, marché de Ax-Les-Thermes

ANTICIPER LA FIN DU CUIVRE

Avec la fin du cuivre à partir en 2030, le Département prépare la transition. L’exctinction du service cuivre est prévu pour 60 communes en 2026. Le Départemet a décidé de prendre les devants, de façon à faire la migration sereinement vers la fibre et ne laisser personne de côté.