Foix mardi 4 février 18 heures

Trois thèmes étaient proposés : « Service d'incendie et de Secours », « Éducation », « Transition énergétique ».

La 26ème rencontre a eu lieu à Foix, le mardi 4 février à 18 heures, à la salle Jean Jaurès.

Trois thématiques vous étaient proposées pour cette soirée :

« Service d'incendie et de Secours »

« Éducation »

« Transition énergétique »

Retour sur les échanges

Une quarantaine de personnes a participé à la réunion des Rencontres de l’Ariège, à Foix, le mardi 4 février. A l’invitation de Christine Téqui, Présidente du Conseil Départemental de l’Ariège, ces Fuxéens ont échangé sur un certain nombre de thèmes d’actualité, aussi divers que la transition énergétique, l’éducation ou encore les services de secours et d’incendie. Des questions ont également été posées aux élus du Département. Les voici.

ENVIRONNEMENT

Quelle place réservez-vous aux citoyens dans le cadre de la Commission Prospective que vous installez le 5 février ?

Christine Téqui, Présidente :  « Dans le cadre de cette première étape, nous associons des structures partenaires, dans différents domaines de compétence. Concernant les citoyens, nous travaillons et échangeons avec le Conseil Economique Social et Environnemental de l’Ariège, qui se compose de plus de 80 personnes issues de la société civile ou représentantes d’organisations syndicales, de consulaires, etc. Et nous maintenons le principe mis en œuvre dans le cadre des Rencontres de l’Ariège, c’est-à-dire d’aller voir les Ariégeoises et les Ariégeois et d’échanger directement. Nous le ferons au printemps sur les premières thématiques explorées par la Commission Prospective, la transition énergétique et l’utilité sociale.

Allez-vous mettre des aides en place pour aider les citoyens à s’adapter à la prise en compte de la transition énergétique en matière d’habitat ?  

Christine Téqui, Présidente :  « Il existe des aides d’ores et déjà accessibles, à destination des propriétaires bailleurs par exemple, que nous accompagnons directement. Il existe aussi des aides pour les personnes en difficulté sociale afin de les aider à se loger, ce qui va au-delà de l’accompagnement énergétique ».

Envisagez-vous de mettre en place un dispositif d’achat groupé d’énergie pour permettre de réduire la facture énergétique des particuliers ?

Benoît Alvarez, Conseiller Départemental : « Ce type de dispositif existe pour permettre aux collectivités de réduire leurs factures et donc la dépense publique. Je ne sais pas si cela est possible pour les particuliers. Nous allons nous renseigner ».

Comment vous positionnez-vous sur la privatisation des barrages, financés par l’argent public et prêt à être livrés à des grands groupes privés ?

Benoît Alvarez, Conseiller Départemental :  « Le Conseil Départemental s’est prononcé contre le principe de privatisation de ces barrages, dans la logique de la prise de position du Syndicat Départemental d’Energie. Pour ma part, j’estime que ce serait une aberration sur cette question des financements de ces équipements mais également sur le fait que ces barrages participent au soutien d’étiage des bassins versants et donc d’une bonne gestion de l’eau, à des coûts maîtrisés pour la collectivité ».

 

SERVICE DEPARTEMENTAL D’INCENDIE ET DE SECOURS (SDIS)

Beaucoup de départements de montagne coordonnent leurs interventions entre les pompiers et les gendarmes, est-ce le cas pour l’Ariège ?

Alain Naudy, Vice-Président délégué aux Réseaux et Travaux publics et Président du SDIS 09 : « Les services de l’Etat imposent en Ariège une primauté des gendarmes pour les secours en montagne. On ne comprend pas pourquoi dans notre département, on ne fonctionne pas comme partout en France et qu’on ne sollicite pas les sapeurs-pompiers qui ont la compétence du secours. Une forme de compétition, en termes de secours et dans certaines situations peut-être dommageable. On peut noter que Madame la Préfète semble entendre et comprendre ce message. Enfin, on peut se réjouir de l’efficacité de la coordination des numéros d’urgence entre le 15, le 112 et le 118, qui est effectuée de manière exemplaire dans notre département ».

Que faire pour limiter les temps d’attente des sapeurs-pompiers volontaires aux services des urgences du CHIVA ?

Alain Naudy, Vice-Président délégué aux Réseaux et Travaux publics et Président du SDIS 09 : « L’embouteillage aux urgences aujourd’hui est une réalité. Qui est également lié à la problématique du manque de médecins sur notre territoire. Effectivement, les pompiers passent trop de temps à attendre aux urgences et sont ainsi fortement mobilisés ».

 

 

EDUCATION

A Foix, on constate un certain encombrement des bus scolaires stationnées en centre-ville …

Monique Bordes, Vice-Présidente déléguée à l’Education : « Le Département de l’Ariège ne dispose plus de la compétence des transports qui a été transférée à la Région. Il y a encore des petits problèmes et certains ajustements à faire mais le Département assure un lien étroit avec les services de la Région pour les résoudre ».

 

Christine Téqui, Présidente : « Effectivement, il est de notre devoir de faire remonter les problèmes afin que nous puissions (chacun d’entre nous) être des acteurs facilitateurs pour trouver des solutions. Tout n’est pas clair pour les citoyens dans le transfert des compétences entre les collectivités. Le qui fait quoi ? Le rôle du Département et des services publics de proximité est essentiel afin de donner les bonnes réponses aux citoyens et rester au plus près d’eux ».