Présentation du Laboratoire Vétérinaire Départemental (LVD09)

Service public de proximité dans la veille sanitaire du département de l'Ariège, le LVD09, contribue à la veille sanitaire, à la protection de la santé animale et de la santé publique - concept « one health ». Il fournit des données fiables nécessaires à l’amélioration continue de la qualité sanitaire des cheptels de l’Ariège. 

Qui contacter ?

Laboratoire Vétérinaire Départemental (LVD09)

Rue de Las Escoumes

09000 FOIX

Tél . 05.61.65.07.21

Mail. 

Le Département de l’Ariège, par l’intermédiaire de son Laboratoire Vétérinaire Départemental (LVD09), contribue à la veille sanitaire, à la protection de la santé animale et de la santé publique et s’inscrit dans le concept « one health » (une seule et même santé) englobant santé animale et santé humaine.

Il participe au maillage du territoire en assurant une aide au maintien et l’acquisition des qualifications sanitaires nécessaires pour nos cheptels (Brucellose, Leucose, Rhinotrachéite infectieuse bovine ou IBR, …). Il participe à la veille sanitaire des maladies émergentes ou ré-émergentes (Fièvre Catarrhale ovine ou FCO) et/ou impactantes pour l’économie agricole (virus de la diarrhée virale bovine ou BVD, Border Disease, Paratuberculose, parasitoses…). Il participe également à l’épidémiosurveillance de la faune sauvage (trichinellose, pestiviroses, autopsies …).

La prise en charge totale ou partielle par le Conseil Départemental des analyses de prophylaxies animales a notamment permis, en partenariat avec les services Vétérinaires (DDCSPP09) et le Groupement de Défense Sanitaire (GDS09), de contrôler et d’éradiquer la Leucose et la Brucellose. 

L’aide du Conseil Départemental, via le LVD09, pour l’obtention et le maintien des qualifications sanitaires et son soutien dans la veille sanitaire et l’épidémiosurveillance, contribue à la pérennité des élevages ariégeois.

Face aux évolutions du monde de l’Elevage et de la Santé Animale, et aussi à ses contraintes sociétales et réglementaires, le Conseil Départemental de l’Ariège se doit d’être présent et réactif par l’intermédiaire de son Laboratoire d’analyses vétérinaires. A ce titre, le LVD09 est un service de proximité et est un outil indispensable de diagnostic, de prévention et de conseil au service de la filière élevage ariégeoise et de la faune sauvage.

Ainsi, la vocation du LVD09 est de fournir des données fiables nécessaires à l’amélioration continue de la qualité sanitaire des cheptels de l’Ariège, permettant des prises de décision en matière de gestion sanitaire animale et de santé publique, ceci dans les meilleurs délais par sa réactivité et avec toutes les garanties d'indépendance, d'impartialité et de respect de la confidentialité.

Les missions en Santé Publique Vétérinaire

  • Rôle significatif dans la protection des consommateurs et plus largement en santé publique, avec le dépistage de la Trichinellose dans les viandes  (porcins, équins, sangliers)
  • Diagnostic et dépistage de maladies transmissibles à l’homme (ex : brucellose, tuberculose, FQ…) et/ou impactantes pour l’économie agricole (ex IBR, Paratuberculose, BVD, Besnoitioise..)
  • Prophylaxies collectives bovines, ovines et caprines
  • Contrôle d’introductions – exports
  • Analyses pour l ’aide au diagnostic de pathologie animale, ex maladies abortives
  • Participation aux plans de contrôle et de surveillance
  • Epidémio-surveillance : FCO, Faune sauvage
  • Autopsies

 

Les objectifs

  • Assurer la qualité et la fiabilité des résultats des analyses, rendus dans des délais optimaux
  • Evaluer des risques en Santé Publique Vétérinaire
  • Connaître et intervenir sur des risques locaux en réponse à des évènements sanitaires (épizooties, zoonoses, …)
  • être réactif et présent. Exemples : crise FCO en 2008, mise en place des analyses BVD pour contrôles à la naissance des veaux sur biopsie d’oreille en 2019-2020, crise sanitaire Covid19 en 2020.
  • Conseils et expertise : IBR, Besnoitoise, BVD,…
  • Outil de proximité pour les acteurs terrains

Les enjeux quotidiens du LVD09 

  • 3 champs d’activités adaptés à notre élevage ariégeois
  • 150.000 analyses
  • Soutien et support à l’agriculture
  • Premiers bénéficiaires : les éleveurs
  • Service public de proximité éleveurs, chasseurs et consommateurs
  • Maillon indispensable à l’efficacité des acteurs du Sanitaire & maillage territoire
  • Maintien et amélioration de la qualité sanitaire de nos cheptels
  • Prophylaxies, achats (les maladies s’achètent), concours, exportations, aide au diagnostic
  • Santé publique : ex Brucellose, FQ – diagnostic trichinellose
  • Développement durable
  • Soutien de la transhumance – problématiques sanitaires liées aux mélanges d’animaux
  • Utilisation responsable des antiparasitaires
  • Service public de proximité
  • Rentabilité économique et sociale 

Les domaines d'intervention du LVD09

  • Analyses en Immuno-sérologie
  • Analyses en biologie moléculaire (PCR)
  • Analyses de parasitologie : Trichinellose et Coprologie
  • Diagnostic de la Trichinellose
  • Conseil & expertise (UNIQUEMENT EN SANTE ANIMALE)

Les partenaires ariégeois du LVD09

  • 3.014 exploitations > 3.000 éleveurs
  • 1.200 exploitations bovines (92% Allaitant)
  • 1.400 exploitations ovines et/ou caprines
  • 414 exploitations mixtes
  • 6.500 chasseurs
  • 70 Vétérinaires
  • 3 centres de rassemblement
  • 2 abattoirs

Une équipe de spécialistes et des analyses sous assurance qualité 

  • Produire des résultats d’essais fiables et reproductibles dans un contexte de reconnaissance technique externe.
  • Assurance qualité – Accréditation COFRAC ISO 17025 garantissant le niveau technique des résultats (portée d’accréditation n° 1-1944 disponible sous www.cofrac.fr ).
  • Agréments Ministère de l’Agriculture (8 agréments)
  • Pas uniquement « qualité du résultat ». Contrôle de cohérence et aide à l’interprétation : la bonne information pour la bonne décision
  • Vétérinaire responsable de LVD 
  • 7 agents « Technicien »
  • 1 secrétaire
  • 1 directeur Dr Vétérinaire, responsable technique

 

Deux sites et un équipement de pointe

Équipements de pointe :  automates ELISA, automates PCR ….

Laboratoire principal de Foix - Centre-ville (environ 310 m2) - Inauguration en 2006

Laboratoire annexe de Foix - Cadirac, (environ 50 m2) - Stockage et Parasitologie

L'Ariège, un département entre élevage et faune sauvage

Cheptel BOVIN : 1 200 exploitations (92% allaitant)

  • 83 000 bovins : 50 000 >2 ans et 33 000 < 2 ans
  • Transhumants : 15 000

Cheptel OVIN / CAPRIN : 1 400 exploitations (1 059 ovin, 346 caprin)

  • 80 000 moutons
  • 6 500 chèvres (adultes)
  • Transhumants : 59 000 moutons et 400 chèvres

Exploitations mixtes : 414 exploitations

Cheptel EQUIN : 5 000 équins

Cheptel PORCIN : 145 cheptels

8 000 sangliers abattus 

2 Abattoirs

3 Centres de rassemblement

1/3 Montagne, 1/3 Piémont, 1/3 Plaine

Limitrophe avec la Principauté d’Andorre

Pratique de la transhumance fréquente

Problématique des cheptels collectifs

  • implique contrôle étroit de la brucellose
  • facteur favorisant pour la diffusion de l’IBR
  • facteur favorisant pour les autres maladies abortives : Fièvre Q, Chlamydiose) et des pestiviroses.

Faune sauvage : surveillance tuberculose, FCO, pestiviroses, trichinelloses,…  

Ce que dit la loi 

Code Rural – Livre II – Chapitre 1er– Section 3 - Art. L. 201-10 :

« Les départements participent à la veille sanitaire, et l’épidémio-surveillance par l'intermédiaire des laboratoires d'analyses départementaux ».

Loi d’Avenir n°2014-1170 du 13 octobre 2014 Article 46 : « Les laboratoires départementaux d'analyses des conseils généraux participent à la politique publique de sécurité sanitaire de la France ».

Loi NOTRe n°2015-991 du 7 août 2015 - : « Les laboratoires publics d'analyses gérés par des collectivités territoriales constituent un élément essentiel de la politique publique de sécurité sanitaire ; ces laboratoires font partie intégrante du dispositif de prévention des risques et de gestion des crises sanitaires… »

Les dates du Laboratoire Vétérinaire Départemental de l'Ariège

Créé en 1976 – rattaché aux Services Vétérinaires Etat (DSV09) & financé par le Département :

  • analyses gratuites pour les éleveurs ariégeois, immuno-sérologie, veille sanitaire, autopsies, parasitologie...
  • Transféré au Département suite à la première Décentralisation.

2002 : contexte de fermeture ? décision de le garder : transfert des analyses à un autre département coûte plus cher au Département de l'Ariège.

  • maintien de l’activité en Santé Animale et arrêt des analyses en Sécurité Sanitaire des Aliments

2003 : recrutement d’un Directeur, Docteur Vétérinaire.

2004 : création d’un budget annexe SPA M52 + maintien d’un budget sur le BP pour les analyses de prophylaxies financées par le Département de l'Ariège.

2006 : inauguration nouveaux locaux

1er janvier 2008 : Accréditation par le COFRAC sur la norme NF EN ISO/IEC 17025